Quelques règles importantes dans l’usage d’un barbecue

Quelques règles importantes dans l'usage d'un barbecue

Moment de convivialité en famille ou entre amis, le barbecue revient en force dès les premiers beaux jours. Parfois gênant pour les voisins ou représentant un danger d’incendie, il est essentiel de respecter quelques règles.

Que dit la loi ?

En France, la législation autorise la pratique du barbecue sans trop de restrictions contrairement à nos voisins allemands par exemple. Chez eux, selon les régions, le barbecue ne peut être utilisé que 6 heures par an et dans un cadre très précis !

Dans notre pays, l’usage du barbecue est autorisé mais parfois réglementé par des arrêtés municipaux. Renseignez-vous auprès de votre mairie avant de dégainer votre fumant instrument ! De même en copropriété où le règlement peut être très strict concernant la pratique du barbecue qui est tantôt interdite, tantôt réglementée à certaines zones et heures. Le syndic pourra vous procurer le texte du règlement de copropriété afin que vous ne commettiez pas d’impair.

En cas de conflit avec le voisinage, le syndic peut intervenir, suivi d’un médiateur. Si toutes ces démarches échouent, une action en justice peut être menée avec pour risque, une amende pouvant aller jusqu’à 150 €.

Désagréments éventuels causés par le barbecue

  • Tous les voisins ne sont pas des plus compréhensifs et certains ne tolèrent pas que la fumée ou des odeurs de viandes ou de poissons grillés viennent frôler leurs délicates narines. S’ensuivent alors des conflits de voisinage. Pour les éviter, prévenez vos voisins en cas de barbecue prévu, surtout si vous recevez de nombreux amis et que la fête risque de durer un peu.
  • Placez votre barbecue, le plus loin possible de la limite de propriété si vous habitez en pavillon et vérifiez toujours que le voisin n’ait pas étendu du linge auquel cas, il serait bienséant de le prévenir.
  • Allumez votre feu avec des éléments naturels (pommes de pin ouvertes, brindilles sèches…) plutôt qu’avec un allume-feu du commerce en cube ou liquide, dégageant des fumées dignes d’une zone dédiée à l’industrie pétrolière. Vos voisins et votre santé seront ainsi un peu plus préservés.
  • En campagne, notamment dans les régions du Sud où l’environnement est très sec, le barbecue peut constituer un départ d’incendie, c’est pourquoi dans les communes à risques, il est souvent interdit. Même s’il est autorisé, il est toujours préférable d’arroser la périphérie du barbecue et de prévoir un jet d’eau à portée de main si la zone est très sèche. Évitez d’allumer votre barbecue par grand vent car les fumerolles peuvent voyager à plusieurs mètres de là !
  • Sur un balcon en ville, le même risque d’incendie existe mais il ne concerne pas la nature environnante, mais plutôt tout le bâtiment, une vigilance de chaque instant est donc de mise ; L’utilisation d’un barbecue électrique peut être une solution intéressante d’autant que certains voisins peuvent aussi se plaindre des traces de fumées laissées par les barbecues à bois sur les murs…

Maîtriser le feu du barbecue

Lorsque vous commencez à utiliser votre barbecue, prévoyez deux zones de cuisson, avec une zone toujours moins chaude que l’autre pour répartir les aliments en fonction de leur degré de cuisson. Prévoyez aussi du combustible (barbecue à charbon de bois uniquement) à proximité pour nourrir le foyer dès que le besoin se fait sentir.

Pendant la phase de préparation de la viande (pas de cuisson), veillez à enlever les excédents de gras qui saturent la viande. Les matières grasses ont tendance à attiser les flammes et faire rapidement perdre le contrôle du feu et de la cuisson.

Si vous possédez un barbecue avec couvercle, il est préférable de fermer le couvercle parce qu’il permet de limiter la montée des flammes et favorise la chaleur tournante. Si votre barbecue ne possède pas de couvercle, ce n’est pas grave. Il vous suffira de préparer du gros sel que vous jetterez sur les flammes qui surgissent, un peu comme avec la méthode du sel et de la bougie. Cela permettra de calmer les flammes, même les plus rebelles. Vous pouvez aussi utiliser du sel fin à disperser sur les braises du barbecue afin qu’elles restent bien rouges, produisent moins de fumée et de projections dangereuses. À défaut de gros ou de sel fin, rabattez-vous sur l’eau du robinet. Ça fera très bien l’affaire.

Si vous utilisez un barbecue à gaz, il vous suffira de régler la molette d’alimentation du foyer située sur le barbecue pour augmenter ou diminuer le feu de votre foyer.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *