Bien choisir son barbecue au gaz

Bien choisir son barbecue au gaz

Bien que souvent légèrement plus chers que les appareils au charbon de bois, les barbecues au gaz multiplient les atouts, de leur facilité d’allumage à leurs nombreux accessoires.

Pourquoi choisir un barbecue au gaz ?

Ses avantages

Particulièrement facile à allumer, le barbecue au gaz permet aussi de régler aisément et instantanément la puissance de feu. Puisqu’il est inutile d’attendre que les braises prennent, contrairement à un barbecue au charbon de bois, la cuisson peut commencer très rapidement : comptez environ 5 minutes.

Il est le plus souvent équipé d’un couvercle et de nombreux accessoires . Enfin sachez que sa durée de vie est excellente, supérieure à 10 ans pour certains appareils.

Découvrir aussi tous les barbecues au charbon de bois

Quelques inconvénients

Le barbecue au gaz doit être raccordé à une bouteille de gaz, qu’il s’agisse de butane ou de propane, en fonction des indications du fabricant. Des précautions s’imposent dans sa manipulation et son utilisation. Autre défaut à prendre en compte, le barbecue au gaz est souvent plus encombrant que les autres modèles. Son récupérateur de graisse sera également à vider et à nettoyer régulièrement.

Les critères de choix d’un barbecue au gaz.

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour choisir un barbecue au gaz qui réponde à vos attentes.

Compact ou sur chariot ?

Compact, le barbecue prend peu de place et est aisément transportable, sans perdre pour autant de sa puissance et de son efficacité. Il est idéal sur un balcon par exemple ou pour une utilisation nomade.

Sur chariot, le barbecue au gaz prend plus d’espace, mais ses tablettes permettent d’y poser aliments et ustensiles de cuisson.

Caractéristiques des matériaux

  • L’acier est léger et rend le barbecue au gaz plus facile à transporter, mais il doit être suffisamment épais. Émaillé, il sera plus résistant à la rouille, mais pas aux chocs, qu’ils soient thermiques ou physiques.
  • L’inox ou acier inoxydable est plus onéreux, mais aussi plus résistant aux chocs comme à la rouille.
  • La fonte est plus lourde, mais aussi solide. Attention, ce matériau craint la rouille. On le retrouve souvent dans les barbecues gaz d’apparence plus classique. Émaillée, sa résistance à la rouille augmente et le barbecue au gaz sera plus facile à nettoyer.

Butane ou propane ?

Avec le barbecue à gaz, vous aurez le choix entre le butane et le propane. Le propane ayant une meilleure résistance au froid, il est idéal en extérieur. Cependant, il est strictement interdit de le conserver et de l’utiliser en intérieur, à l’inverse du butane. La plupart des barbecues au gaz peuvent être utilisés avec les deux, mais il vous faudra toujours vérifier les indications du fabricant.

La cuisson verticale

Certains modèles de barbecue au gaz permettent une cuisson verticale. Les graisses s’évacuant vers le bas, elles n’entrent pas en contact avec le feu, d’où une absence de fumée, ce qui permet en outre d’utiliser facilement le barbecue en milieu urbain.

Récoltées dans le bac de récupération, les graisses peuvent être réutilisées pour arroser les aliments.

Autre atout de ce type de foyer vertical : autoriser une cuisson au tournebroche. L’entretien est également facilité. Sachez cependant que les barbecues au gaz à foyer vertical ont tendance à être plus volumineux que les autres.

Options et équipements optionnels

Il existe de nombreuses options qui peuvent améliorer le confort et les possibilités d’utilisation de votre barbecue au gaz. De l’allumage piézo-électronique qui permet d’allumer automatiquement votre barbecue au gaz, aux brûleurs latéraux, en passant par le four, le ou les grills, la grille de réchauffage, le kit de rôtisserie, etc.

Nombre de brûleurs et puissance d’un barbecue au gaz

La puissance du barbecue au gaz est exprimée en watts. De cette puissance dépendra sa consommation de gaz, mais aussi bien évidemment la cuisson des aliments.

Plus important encore, le nombre de brûleurs. Il dépend de la taille du barbecue et est à adapter au nombre de personnes pour qui vous aurez à cuisiner. Nombreux sont les modèles à 2 ou 3 brûleurs, mais leur nombre peut grimper jusqu’à 6.

Vérifiez alors que le barbecue dispose bien de plusieurs boutons de réglage, car dans le cas contraire il vous sera impossible de créer des zones de cuisson à différentes températures.

Hivernage du barbecue au gaz

Si vous n’utilisez plus votre barbecue durant l’hiver, nettoyez toutes les pièces (grille, brûleurs, cuve…) puis séchez-les soigneusement. Débranchez la bouteille de gaz et couvrez le barbecue de sa housse s’il en possède une. Rangez-le de préférence au sec.

Lorsque les beaux jours reviennent, avant toute nouvelle utilisation de votre barbecue au gaz, commencez par vérifier la date de validité et l’étanchéité du flexible. Vous pouvez le frotter avec un peu d’eau savonneuse : si des bulles apparaissent, il y a une fuite et il est à changer.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *