Choisir le bon barbecue

Choisir le bon barbecue

Avec tous les différents types et tailles de barbecues, il peut devenir difficile de choisir celui qui répond à vos besoins. La taille est l’un des facteurs déterminants dans le prix d’un barbecue ainsi que les caractéristiques et les brûleurs supplémentaires. Cet article vous donnera une assez bonne idée de ce que vous pouvez faire avec différents types de barbecues et de tailles.

Les différents types de barbecue

Les barbecues à charbon de bois

Choisir le bon barbecueEn matière de goût, rien n’égale la saveur fumée caractéristique des grillades au charbon de bois. Sans compter le plaisir de se retrouver autour des braises pour partager l’apéritif pendant que la pièce de viande dore sur la grille. Mais le charbon de bois exige de l’anticipation. Il faut compter une bonne demi-heure avant que les braises soient chaudes, puis les surveiller de près pour circonscrire les départs de flamme qui pourraient carboniser les aliments. Une fois la cuisson terminée, vous devez attendre que le barbecue soit froid pour le vider et le brosser. Tradition oblige, le barbecue à charbon de bois est en tête des ventes. Son prix est un atout : 20 euros pour un modèle ultrabasique. À partir de 100 euros, on peut s’offrir un barbecue de marque. Pour du haut de gamme tout équipé, comptez 300 à 500 euros, voire plus.

Les critères de choix : pour les matériaux, un barbecue en acier émaillé monte en température plus vite tandis que la fonte conserve mieux la chaleur, mais rouille plus facilement. Un « plus » lancé par le fabricant Weber, que l’on retrouve aujourd’hui chez tous les concurrents.

« Le couvercle multiplie les possibilités. Il permet de cuire comme dans un four à chaleur tournante. C’est l’idéal pour les aliments nécessitant une cuisson à cœur, comme la côte de bœuf, un rôti ou un poulet entier. »

À la clé, une cuisson plus savoureuse, pas de flammes et moins de fumée ! Très pratique, la température de cuisson est modulable grâce à une arrivée d’air réglable sur le couvercle et la cuve. D’autres équipements peuvent être très utiles : un pot à cendres, situé sous la cuve, pour récupérer facilement les cendres froides ; une grille d’attente pour réserver les aliments avant de les servir ; un thermomètre intégré au couvercle pour optimiser la cuisson… Tablettes latérales et crochets porte-accessoires sont aussi bien commodes.

En optant pour un barbecue à charbon de bois, vous pourrez tout cuisiner : viande, poisson, légumes… Mais il faudra acheter les accessoires adéquats – grille à poissons, plaque plancha pour les légumes, pierre à pizza – pour 15 à 50 euros pièce, à moins d’opter pour un pack à l’achat du barbecue.

Les barbecues à gaz

Choisir le bon barbecueC’est la solution parfaite si vous n’avez pas le temps de préparer des braises ou si vous cuisinez fréquemment au barbecue car l’allumage est instantané et la montée en température rapide ». Dix minutes de chauffe, et le barbecue est prêt à saisir vos aliments. Autre avantage, le gaz autorise tous les types de cuisson. Vous pouvez aussi bien saisir les aliments que les cuire en douceur grâce au couvercle intégré. Enfin, la cuisson est parfaitement saine. En revanche, son prix peut freiner les ardeurs. L’entrée de gamme démarre à 80 euros. Pour un barbecue de bonnes dimensions, comptez à partir de 300 euros.

Les critères de choix : en premier, le nombre de brûleurs. D’abord, parce qu’il influe directement sur la puissance du barbecue. Ensuite, parce qu’il permet de créer des zones de cuisson distinctes. D’où l’intérêt d’en avoir au moins deux si l’on veut pouvoir cuire des aliments séparément . Certains modèles disposent d’un brûleur latéral, bien pratique pour mitonner une sauce ou réserver des légumes au chaud. La surface de cuisson peut être équipée de grilles et/ou de plaques, ce qui augmente les possibilités culinaires : cuisson traditionnelle ou façon plancha.

Pour votre sécurité, assurez-vous que le barbecue est muni d’un dispositif thermocouple qui coupe l’alimentation lorsque la flamme s’éteint. Préférez un modèle fonctionnant au propane plutôt qu’au butane, vous pourrez ainsi l’utiliser par temps froid. Certes, un barbecue au gaz ne restitue pas le goût typique de la cuisson au charbon de bois.

Mais il existe une parade : la boîte à fumage : un petit accessoire percé de trous que l’on remplit de copeaux de bois de différentes essences préalablement trempés dans l’eau et dont la fumée boucane la viande. Un investissement très raisonnable de 20 à 30 euros copeaux compris.

Les barbecues électriques

Ce type d’appareil est tout indiqué si vous habitez une résidence dans laquelle les barbecues à charbon et à gaz sont interdits, ou une région où la réglementation proscrit le barbecue classique l’été. Le barbecue électrique est chaud en une quinzaine de minutes.

Les critères de choix :  Prévoyez un budget à partir de 150 euros en entrée de gamme et jusqu’à 850 euros pour les modèles toutes options. Misez sur une puissance de 2 000 watts au minimum et privilégiez les modèles avec une grille de cuisson, une cuve en fonte, un couvercle intégré. Ils monteront bien mieux en température. Pour le branchement, n’importe quel raccordement intérieur ou extérieur fait l’affaire.

Taille du barbecue

Qu’importe le combustible et le type de barbecue que vous voulez privilégier, il faut s’intéresser à la taille de la grille et donc la surface de cuisson disponible. En effet, tous les barbecues ne sont pas forcément conçus pour de grandes tablées ou de grandes réunions familiales ! Il est évident que plus cette surface est grande, plus il est possible de cuisiner pour un grand nombre de personnes en même temps. Le barbecue étant souvent un moment convivial qu’on partage avec des proches, on ne peut donc que conseiller de ne pas opter pour une petite grille ! Si tout dépend évidemment de ce que vous avez l’habitude de cuisiner pendant les barbecues et en quelle quantité, il n’est cependant pas rare que les marques donnent une estimation du nombre de personnes auquel leur grille peut convenir.

Mais cette surface de cuisson, qui prend généralement la forme d’une grille, peut également être accompagnée d’un espace plancha ou même d’une pierrade, par exemple, pour diversifier l’utilisation du barbecue. De même, un couvercle ou un capot vient souvent compléter le tout afin d’avoir plus de choix en matière de cuisson que le simple grill, et donc de pouvoir rôtir, fumer ou même cuire plus rapidement les aliments. Ces éléments peuvent donc aussi entrer en ligne de compte lors du choix final puisqu’un barbecue polyvalent et qui fait dans la diversité a de quoi séduire plus facilement en promettant un usage encore plus régulier !

La mobilité et la solidité du barbecue

Faire le bon choix en matière de barbecue, c’est aussi penser à vérifier sa mobilité. Et ce n’est pas seulement une question de rangement, pour le remettre facilement dans son garage à la fin de l’été, par exemple. C’est aussi une question de fréquence d’utilisation : certains barbecues sont en effet utilisables aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, et il est alors possible de s’en servir tout au long de l’année ! Pour déplacer le barbecue facilement, on privilégie donc les modèles possédant des roues ou tout du moins des poignets pour les barbecues de table. Et si jamais on veut profiter du grill tout l’année, c’est-à-dire en intérieur, le fait que l’appareil soit léger est toujours un plus !

Quant à la solidité, elle passe surtout par les matériaux utilisés. Pour la cuve et le couvercle, il est toujours préférable d’opter pour de l’acier émaillé qui possède l’avantage de protéger l’intérieur du barbecue de l’humidité et donc de préserver la cuisson. Cet acier émaillé est également résistant en extérieur, ce qui veut dire que le barbecue pourra passer l’hiver dehors, même si on ne peut que conseiller, pour des questions de conservation dans le temps, de le mettre quand même à l’abri ou de le protéger sous une housse. Quant à la grille, on la trouve souvent en acier chromé, mais ce matériau a tendance à rapidement s’abimer. Comme pour la cuve, il vaut donc mieux se tourner vers de l’acier émaillé ou même de la fonte émaillée qui sont bien plus résistants !

Le chariot de barbecue

Le chariot du barbecue peut être en acier inoxydable, en fonte d’aluminium ou en acier peint. L’acier inoxydable est très résistant à la corrosion, l’acier peint rouille une fois qu’il est rayé et l’aluminium moulé est également très résistant à la rouille. Vous pouvez également envisager des compartiments de rangement pour vos ustensiles de barbecue et investir dans une couverture.

Suppléments

  • Si vous envisagez de faire griller des aliments sur une rôtissoire, assurez-vous que le barbecue que vous achetez a ou pourra accueillir un ensemble de rôtissoire.
  • La hotte doit avoir une jauge de température pour préchauffer le barbecue.
  • Considérez un barbecue qui a des grilles chauffantes afin que vous puissiez garder vos aliments cuits au chaud jusqu’à ce qu’ils soient prêts à être servis.
  • Investissez dans un thermomètre de cuisson pour savoir quand votre viande est cuite. La plupart des thermomètres pour aliments sont livrés avec un guide de cuisson à température.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *